Comment se protéger des MST ?

Comment se protéger des MST ?

Avec l’expansion de l’amour libre et la désacralisation du sexe, les maladies sexuellement transmissibles connaissent un essor inquiétant. Le mariage n’est plus la condition sine qua non de la défloration. Le sexe se pratique allègrement entre hétérosexuel, entre homosexuels ou entre bisexuels. Heureusement, l’avancée scientifique a suivi l’avancée des mœurs. On sait que le changement de partenaires augmente le risque de contracter des infections sexuellement transmissibles.

Des maladies parfois difficiles à identifier

syphilisDepuis la vulgarisation des ravages du SIDA, les gens font plus attention à leur santé sexuelle. Ces maladies sont d’autant plus vicieuses que parfois elles ne présentent aucun signe extérieur. Les infections les plus courantes sont par exemple le virus du papillome humain, le herpès génital, la chlamydia, l’hépatite B ou la syphilis. Certaines maladies se manifestent de manière impressionnante. Il peut y avoir apparition de verrues sur le corps, ou des douleurs dans les parties intimes, ou une transformation inquiétante de la forme de l’organe (gonflement, boursouflure, rougeur, écoulements à l’extrémité du gland, etc.). Honnêtement, il est préférable que ces maladies se manifestent, ainsi il sera plus aisé de les traiter. Car certaines infections restent vicieusement cachées. On ressent seulement quelques démangeaisons passagères ou une perte blanche plus importante. Or ces maladies peuvent causer la stérilité. La syphilis par exemple est assez facilement identifiable, car elle se manifeste par l’apparition de chancre.

Reconnaitre les symptômes des MST

reconnaitreFaites donc très attention à vous. Soyez à l’écoute de votre corps. Vous savez instinctivement lorsque quelque chose d’anormal vous arrive. Il ne faut pas attendre des signes importants comme des saignements ou une sensation de brûlure par exemple. Mais ne soyez pas égoïste. Si par malheur vous êtes porteur d’une IST, avisez celui qui partage votre vie, ou celui qui y est passé dernièrement. Si vous êtes monogame, ce genre d’aveu peut provoquer des crises et ébranler la confiance qui règne au sein de votre couple, mais votre santé passe avant tout, et d’ailleurs il est difficilement possible de cacher ce genre de chose. De ce fait, même s’il est plus agréable de sentir directement la verge sans aucune barrière, ne rejetez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *