La grossesse, frein à une vie sexuelle ?

La grossesse, frein à une vie sexuelle ?

C’est vrai que pendant la grossesse, le corps de la femme subit un certain nombre de bouleversements. Son corps se modifie peu à peu, et autant sur le plan physiologique que psychologique, elle subit des transformations importantes. Tout cela peut aussi changer sa façon de voir la sexualité ou en tout cas changer quelque peu la vie sexuelle du couple.

Les modifications qui s’opèrent durant la grossesse

La grossesse apporte nécessairement des modifications hormonales et physiques chez la femme enceinte, si on ne parle que de ces deux aspects. Durant le premier trimestre, un grand nombre de femmes sont sujettes à des nausées, des vomissements et souvent, elles ne veulent pas entendre parler de relations sexuelles. Certaines perdent le sommeil ou dorment très peu, donc, elles se fatiguent vite et ne trouvent aucun plaisir dans les étreintes conjugales. Souvent, ces trois premiers mois sont les plus durs pour les femmes enceintes et elles ont rarement envie de faire l’amour. Beaucoup de futurs papas comprennent l’état de leurs femmes et s’y accommodent assez bien.

Lorsque la grossesse avance

Au fur et à mesure que la grossesse avance, la poitrine de la femme prend du volume, de même que son ventre, ce qui peut gêner le mari durant les rapports intimes. Il faut aussi savoir que lorsque l’utérus grossit, il comprime les gros vaisseaux et c’est ce qui explique les malaises d’une femme lorsqu’elle se met sur le dos pendant l’amour. En d’autres termes, certaines positions ne sont plus possibles pour la femme à partir du 5e mois environ, par exemple la position du missionnaire. C’est surtout la position de la petite cuillère la plus indiquée car les deux conjoints sont allongés sur le côté et du coup, le volume utérin ne gêne pas la circulation veineuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *